Pages

mardi 21 avril 2015

Kojiki – Y.Allegret/C.Talopp – 56 p. - Gallimard jeunesse – 2015 – 16 €


Ce soir, Maman n'est pas là … Il ne sait pas pourquoi elle est partie. Au moment de se coucher, malgré le rituel des baisers de son père, le jeune héros s'inquiète et ne trouve pas le sommeil. Des questions tournent dans sa tête et l'empêchent de s'endormir …Pourquoi je suis moi-même ? Comment tout a commencé ? Submergé par ses angoisses, il appelle son père pour l'aider à trouver des réponses. Malheureusement ce dernier lui explique que lui non plus ne connaît pas les réponses … Mais il propose à son fils de lui conter une histoire, enfin plutôt l'histoire des histoires, un mythe, le Kojiki … Le jeune garçon plonge alors dans un monde onirique où les kamis vont prendre naissance sous ses yeux et où ils accompagnera Izanagi et Izanami, le couple originel lors de la création du monde ...Kojiki, demande à ceux qui dorment est un album ambitieux qui propose aux lecteurs, des récits qui se croisent et se répondent au fil des pages. Le jeune héros vit et rêve, dans un même temps, le Kojiki que lui raconte son père. La vie, l'amour, la peur et la mort se déploient et dépassent la quête même de la vérité recherchée par l'enfant-dormeur. Le texte est varié et invite le PetitProche dans un monde onirique et envoûtant. Les illustrations, elles aussi exigeantes, sont poétiques et multiplient les lectures graphiques. Un bel album … Dès 6 ans.


L'auteur a aussi mise en scène cette belle cosmogonie dans un spectacle théâtral, ici !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires