lundi 20 octobre 2014

Bon Zigue et Clotaire – P.Maret – 150 p. - Thierry Magnier – 2014 – 7.20 €


Clotaire est un jeune garçon solitaire qui n’apprécie pas la compagnie des enfants de son âge. Fils unique, il peut passer des journées entières sans jouer ni discuter avec quelqu’un de son âge. Cette solitude a poussé Clotaire à s’inventer un compagnon imaginaire, un chien « fantastique » Sultan. Si M.etMme Planchard se sont d’abord félicités d’avoir un enfant aussi inventif, ils ont fini par s’inquiéter le jour où ils ont retrouvé Clotaire en train de déambuler dans la rue avec une laisse imaginaire pour sortir son chien tout aussi imaginaire ! Après six mois de thérapie, la psychologue propose une solution pour sortir Clotaire de sa psychose canino-affective, il faut qu’il ait un chien, un vrai et qu’il se confronte à la réalité … C’est en suivant ce conseil que Clotaire se retrouve dans les couloirs de la SPA où il sera choisi par un chien « extraordinaire ». Un grand corniaud noir qui a une gouaille incroyable, Bon Zigue ! Et s’il a choisi Clotaire, ce n’est pas par hasard, c’est qu’il a besoin de lui … Bon Zigue et Clotaire est un roman drôle mais aussi palpitant. Les deux compères vont être entraînés dans des aventures dangereuses auprès de gangsters pas très rassurants. Les dialogues sont désopilants et permettent de découvrir un registre de langue riche, l’argot ! Dès 8 ans.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires